Posted by: Anique | May 3, 2011

Le sport de parapente

Le 14 Janvier 2011, j’ai fait du parapente pour la première fois. J’ai aimé l’expérience beaucoup! Le parapente m’intrigue et j’ai décidé d’écrire ce blog. Dans ce blog je vais expliquer : l’histoire, l’équipement, l’aile, la sécurité et  comment devenir pilote. Il y a aussi des interviews avec des pilotes de parapente.

On se prépare

L’histoire : NASA faisait des  recherches  sur les parachutes durant les années 50, avec  l’aide d’un fameux chercheur qui s’appelle David Barish. David Barish a inventé le premier modèle d’un parachute en forme d’aile. En 1978, trois parachutistes français, M. Bétemps, M. Bohn et M. Bosson, ont décollé d’une montagne près de Mieussy, Haute-Savoie en France, avec des parachutes. Ces ailes ne sont pas exactement comme les ailes qu’on voit aujourd’hui, mais semblable. Ils ont commencé le sport de Parapente!

L’équipement : Pour faire du parapente il faut avoir une aile, un casque, un harnais, un parachute de réserve, et un sac à dos (spécial pour l’aile)! Les harnais ne sont pas comme des harnais de parachute, ils sont comme de légères chaises en tissu. Une aile est bonne pour à peu près 300 heures de vol! On peut utiliser aussi des outils comme un GPS, un radio, et un variomètre, mais ceux-ci sont optionnels.

Comment l’aile fonctionne : L’aile est formé de deux grands morceaux de tissu, de la même taille, qui sont superposés et cousus ensemble.  Entre les deux morceaux de tissu, il y a des trous qui se gonflent d’air pour faire voler l’aile. Le pilote est tenu en place par des suspentes, de fines ficelles de Kevlar,  qui sont attachées à l’aile. Le mouvement avant de l’aile crée de la portance qui fait voler le pilote.  Un parachute ne crée pas de portance, il ralentit la chute.

terrain d'atterrissage

La sécurité : Le sport de parapente a des dangers…comme tous les sports. Quand on commence, on utilise seulement des pentes qui ne sont pas très raides et des champs d’atterrissages grands et ouverts. Le vent et les tempêtes sont de grands dangers pour les parapentistes.

J’ai interviewé une Canadienne qui est sur la Coupe du Monde. Elle est anglophone alors l’interview était en anglais. Voici un extrait :

Anique: Have you ever been injured while you were flying?

Ms. Mclearn: I’ve been injured several times.  Most times it’s minor like a sunburn from being too high, or tweaking an ankle after landing in a field and stepping in a gopher hole.  But I’ve been hurt significantly 3 times.

One time I had a collapse just after takeoff (like in an airplane, the most dangerous part of the flight is the takeoff and landing) and didn’t have enough altitude to fix it so I crashed into the rocks below (about 50′).  Broke my back (vertebrae T11, T12, and L1) and was in a back brace for 6 months, and didn’t paraglide for almost a year.  But it healed cleanly and I’m essentially 100%, except for being 1″ shorter 🙂

Other major injury was an after-landing injury.  I had landed and not yet disconnected from my paraglider when a gust of wind re-inflated my paraglider and jerked me off my feet and landed on my shoulder.  This dislocated my shoulder so had to go to the hospital to get it popped back in.  I was out of commission for about 3 months while it healed.

Third injury was top-landing related (when you land on the mountain next to where you took off).  It was a competition and I had launched with a tangle in my lines, so I was top-landing to fix it.  But I landed in some tall grass which was hiding a pile of rocks so I twisted my knee after my foot got stuck in the rocks and slightly tore my meniscus.  Needless to say that was the end of that particular comp and I was off flying for about 1 month while it “healed” (although menisci don’t heal per-se, it was a small-enough tear that surgery wasn’t warranted and I’ve since regained regular function).

Paragliding is dangerous and most pilots who stick with it know somebody who has been hurt.  It’s kind of like riding a motorcycle…you can mitigate the dangers but not 100%.

Pour voir tout l’interview allez à https://baillonicman.wordpress.com/parapente-interview/

Pour voir tous ses aventures allez à www.nicolemclearn.com

Comment contrôler l’aile: Vous contrôlez la direction avec les freins. Les freins sont les suspentes qui contrôlent l’arrière de l’aile. Si vous tirez  sur la droite, vous tournez  vers la droite. Pour ralentir, le pilote tire les deux freins a la même temps.

Je vol

Comment devenir pilote : Pour être un pilote licencié, il faut prendre un (ou des) cours. Ces cours sont enseignés par un pilote licencié. « Débutant» est le premier niveau. Les cours  de« Débutant » durent 8-10 jours à peu près.  Après un cours « Débutant » tu es un pilot licencié.

Comment décoller : Il faut courir sur la pente de décollage.  L’aile va se remplir d’air. Si tout va bien,  quand tu gagnes la fin de la pente de décollage tu ne peux presque pas toucher le sol. Quand tes pieds ne touchent pas le sol tu peux t’asseoir dans le harnais. Pour voir un vidéo de mon décollage cliquez ICI!

Où se pratique le parapente : Le sport est super populaire en Europe, là tu peux  le faire partout où il y a des montagnes).  Apparemment, l’Afrique  du Sud est un très bon lieu aussi, car beaucoup de records mondiaux ont était fait là (voir les statistiques en bas). En Amérique du nord ces beaucoup moins  populaire mais il y a des lieux dans les montagnes où vous pouvez le faire!

J’ai  fait une petite interview avec le propriétaire de Azur Parapente, la compagnie avec laquelle Maman et moi avons volée en biplace. Voici l’interview :

              Anique (me) : Quand avez-vous commencé de faire du parapente?

M. Chritian Vidal  (un pilot licencié) : En 1986, et j’ai passé mon diplôme de moniteur de parapente en 1996.

Anique : Qu’est-ce qui vous a attirée au sport de parapente?

M. Christain Vidal : Je faisais beaucoup de randonnées en montagne et je voulais redescendre sans me fatiguer!

Anique : Quelle partie du vol préférez-vous?

M. Christain Vidal : J’aime tout dans le vol, mais j’ai une petite préférence pour l’atterrissage

Anique : Quel est votre site de parapente préféré?

M. Christain Vidal : Le site d’Achensee dans le Tyrol autrichien.

Anique : Avez-vous faites du parapente en pays étrangers?

M. Christain Vidal : Oui, l’Autriche, la Suisse et l’Italie.

Anique : Quels pays /sites aimeriez-vous visiter?

M. Christain Vidal : La Nouvelle Zélande

Anique : Avez-vous fait des compétitions de vol?

M. Christain Vidal : Oui, c’est obligatoire pour devenir moniteur de parapente. On apprend beaucoup en étant confronté aux autres pilotes, mais il faut faire attention à ne pas dépasser ces limites pour gagner à tout prix.

Anique : Aimez-vous faire les vols biplaces?

M. Christain Vidal : Oui, je rencontre des gens très intéressants avec qui je peux partager ma passion du parapente

Anique : Préférez-vous des vols avec acrobaties, des vols de longue durée, des vols en hauteur? Autres?

M. Christain Vidal : Je préfère les vols de distance (cross). Le but est d’aller le plus loin possible en partant d’un décollage fédéral. Les meilleurs pilotes peuvent parcourir plusieurs centaines de kilomètres avant de se poser. Mon record est de 86km.

Anique : Pourquoi continuez-vous de faire ce sport?

M. Christain Vidal : Il me permet d’être en contact avec la nature, d’évacuer tous les soucis de la vie courante. De plus, il ne nécessite pas une forme physique d’athlète. Il suffit de pouvoir porter son sac de parapente jusqu’au décollage

Anique : Combien d’heures de vol faites-vous par année, en moyenne?

M. Christain Vidal : C’est variable car cela dépend des conditions météo, 300h en moyenne.

Statistiques :

  • Les records mondiaux :

–        La plus longue distance sans arrêt est 503.9 km-par Nevil Huett (en Afrique du Sud)

–        Le plus haut sans arrêt est 4526m (au-dessus du niveau de la mer)-par Robbie Whittal (Afrique du Sud)

  • 25,000 parapentistes en France…4,000 en L’U.S. Je ne peux pas trouver le nombre de parapentistes au Canada.

 

Les coûts

  • $4,800 à $5,000 pour une nouvelle aile
  • $300-$500 pour un harnais
  • $2,000 environ pour un cours « Débutant »

Bibliographie (les sites internet que j’ai utilisés) :

Incroyable!!!!

Advertisements

Responses

  1. Amazing blog Anique. I love the way you mixed the facts and explanation about parapente along with the two interviews you did. Great research and fantastic French. If I was your French teacher I would give you a 4+ on this one!

  2. Reportage tres interessant. Felicitation Anique.

    Can’t find the accent aigue or accent grave on my key board.

  3. Quel beau travail Anique !!!
    Je suis tellement impressionnee. Je ne sais ou commencer . As tu fais tes deux entrevues par internet ?
    Reves tu d’aller maintenent en Afrique du Sud pour faire du parapente ?
    Mais ,si j’etais toi ,je continurais avec des sports plus securitaire . Les accidents sont des plus serieux . Mais tu sais tres bien toi meme que des sports comme le ski alpin peuvent etre egalement dangeureux .
    Ton project de francais est des plus impressionants . J’espere que ton professeur de langue francaise est fier de toi .

  4. Wow! Well done! It looks to me as if you might soon be editing your Dad’s French.

    Well thought out, well written, and good French, as far as I can tell.

  5. If I were your French teacher I would be very proud. Oh, wait. I am your French teacher…and I am very proud of your efforts and your progress. Well done. That was a lot of work and effort. You displayed a lot of initiative, determination, and the ability to work hard. Congratulations on a great project. Level 4+

  6. ANIQUE !

    BRAVO !!!!OUI BRAVO EST LE MOT QUI NOUS VIENT SPONTANÉMENT.

    TOUT D’ABORD, À LA LECTURE DE TON TEXTE, NOUS RESSENTONS TOUT LE PLAISIR QUE TU AS EUE À PRATIQUER CE SPORT, ET DE VOULOIR EN SAVOIR DAVANTAGE EN CHERCHANT À CONNAÎTRE L’ÉQUIPEMENT, TU AS SU GARDER NOTRE INTÉRÊT SOUTENU. TES ENTREVUES BIEN MENÉES AVEC BEAUCOUP D’INTELLIGENCE

    PAR LA SUITE, LE FRANÇAIS, LANGUE DIFFICILE À MAÎTRISER, À LA RIGUEUR LE PARLER EST UNE PARTIE DIFFICILE AVEC SES RÈGLES DE GRAMMAIRE, MAIS L’ÉCRIRE EST UN EXERCICE ( POUR NE PAS DIRE ,UN SPORT DANGEREUX) AVEC SEULEMENT QUELQUES MOIS POUR TE FAMILIARISER……..CHAPEAU. TU FERAIS HONTE À BEAUCOUP DE FRANCOPHONE .

    JE NE TE CONNAIS PAS BEAUCOUP ANIQUE, SINON PAR TES GRANDS-PARENTS QUI NOUS PARLENT AVEC FIERTÉ DE LEURS QUATRES PETITS ENFANTS, MAIS JE VOIS QU’ILS AVAIENT RAISON D’ÊTRE CONTENTS DE TOI AUJOURD’HUI, PAR CE TRAVAIL BIEN FAIT, NOUS PERCEVONS EN TOI, BEAUCOUP D’INTELLIGENCE, DE CURIOSITÉ,
    DE DÉTERMINATION ET LE VOULOIR DU TRAVAIL BIEN FAIT.

    BRAVO ENCORE, CONTINUE D’APPRENDRE DANS LE PLAISIR .

    BRAVO À TES PARENTS QUI SAVENT TE DONNER LE GÔUT DE TE SURPASSER.

    À BIENTÔT ET AU PLAISIR DE TE LIRE ANIQUE.

    P.S OUI LE PARAPENTE EST UN SPORT CONTRÔLÉ ET AUSSI DANGEREUX, MAIS QUE DIRAIS-TU DE FAIRE UNE AUTRE SPORT “LE JOURNALISME INTERNATIONALE “

  7. BRAVO ANIQUE ! JE PENSE QUE TU ES LA PLUS HEUREUSE FILLE DE LA PLANETE !
    TES PARENTS PEUVENT ETRE VRAIMENT FIERS DE TOI. TOUTES CES BELLES EXPERIENCES TE DONNENT UNE TELLE OUVERTURE D’ESPRIT, TU N’AURAS QUE L’EMBARRAS DU CHOIX QUANT A TON AVENIR PROFESSIONNEL.(TU ME DIRAS QUE DU AS ENCORE LE TEMPS, C VRAI MAIS TOUS CES SOUVENIRS D’AIDERONS DANS TES CHOIX FUTURS) C ABSOLUMENT FANTASTIQUE ! CONTINUEZ A VIVRE EN FAMILLE CES MOMENTS FORMIDABLES. GROS BISOUS A VOUS 4 ! AVEC TOUTE NOTRE AFFECTION, ERIC ET MARINA -D ‘UN PETIT COIN AILLEURS EN ALSACE – ANCE-


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Categories

%d bloggers like this: